Implantologie dentaire

Les implants dentaires, c'est quoi ?

Les implants dentaires sont des racines artificielles en titane, qui après insertion dans la mâchoire vont permettre de remplacer la racine dentaire perdue et de fixer une dent. Les taux de succès des implants sont excellents, en effet ils permettent d'espérer au moins 90 à 95 % de réussite à plus de 15 ans. Bon nombre de prothèses dentaires traditionnelles ne sont pas aussi satisfaisantes.

Les implants dentaires : mode d'emploi

La mise en place des implants dentaires suppose une étude clinique et radiologique au préalable.

L'intervention chirurgicale se déroule en ambulatoire sous anesthésie locale avec une prémédication (antibiotique, anti-inflammatoire, antalgique).

Les suites opératoires sont très discrètes et se limitent parfois à un léger œdème totalement indolore (d'une façon générale les patients ne prennent pas les antalgiques prescrits par précaution).

La phase chirurgicale consiste à préparer le lit receveur de l'implant au niveau de la mâchoire par un forage et le vissage de l'implant dans l'os. La gencive sera suturée au dessus ou autour de l'implant, les fils seront retirés 8 à 10 jours plus tard.

Il faudra attendre 2 à 6 mois pour obtenir la soudure de l'implant dans la mâchoire. Passé ce délai, les piliers prothétiques pourront être vissés dans les implants et permettre la fixation des dents.

L'intervention chirurgicale au moment de la pose des implants, nécessite un environnement aseptisé et se déroule par conséquent dans une salle de type bloc opératoire.

Les implants pour quoi, pour qui, et quand ?

Selon le type de perte dentaire, les implants permettront de remplacer aussi bien une ou plusieurs dents, voire toute une mâchoire. Seules de très graves pathologies générales contre-indique ce type d'intervention.

L'âge minimal de mise en place des implants est l'achèvement de la croissance (c'est à dire 17 à 20 ans), il n'y a par contre pas de limite d'âge maximale.

Les implants peuvent être posés dans une mâchoire édentée depuis très longtemps, comme après une extraction récente cicatrisée (3 à 6 mois après l'extraction), mais également dans certains cas immédiatement après l'extraction.

Différents types de prothèses implantaires

  • Prothèse unitaire
  • Prothèse plurale
  • Prothèse complète

L'évolution de l'implantologie orale

Grâce à l'évolution des implants et des techniques chirurgicales, des situations réputées hier inopérables le sont aujourd'hui.

Il est en effet possible de modifier les sites osseux au niveau des mâchoires par des greffes osseuses, l'os manquant pouvant être prélevé soit en bouche ( pour de petites greffes) soit au niveau du bassin ou du crâne lorsque les quantités à greffer sont plus importantes.

Il est également possible dans des situations bien précises de poser les implants et de fixer immédiatement les dents.