Les techniques

L’Insémination Intra-Utérine (IIU) ou Insémination Artificielle Intraconjugale (IAC)

IACLe protocole consiste en une stimulation ovarienne permettant le développement d’un ou de deux follicules ovariens. Une surveillance échographique et biologique permet de s’assurer du bon déroulement du protocole et de déterminer le jour du déclenchement de l’ovulation.

L’insémination a lieu 36 heures après le déclenchement. Cet acte simple ne nécessite pas d’hospitalisation.

Le jour de l’insémination, le conjoint vient réaliser un prélèvement de sperme au laboratoire. Le laboratoire prépare le sperme pour sélectionner les spermatozoïdes les plus mobiles. Cette préparation de sperme sera ensuite inséminée directement dans la cavité utérine de la conjointe par un médecin gynécologue, à l’aide d’un cathéter.

 

La Fécondation In-Vitro (FIV) avec transfert d'embryon

Comme pour la technique d’IIU, la technique de FIV nécessite une stimulation ovarienne surveillée par échographie et prises de sang.  Cette stimulation a pour but de recruter un maximum de follicules, puis l’ovulation est déclenchée médicalement. La ponction folliculaire a lieu au bloc opératoire, par voie vaginale et sous anesthésie générale, environ 36 heures après le déclenchement de l’ovulation.

FIV

 

Le jour de la ponction, le conjoint vient réaliser un prélèvement de sperme qui sera préparé au laboratoire. Puis les ovocytes recueillis par ponction seront mis en fécondation avec les spermatozoïdes préparés, soit par une technique de FIV dite conventionnelle (mise en contact des spermatozoïdes préparés avec les ovocytes in vitro, reproduisant une fécondation « naturelle »), soit par la technique d’ICSI (injection intra-cytoplasmique des spermatozoïdes). Les ovocytes fécondés pourront ensuite se développer in vitro pour donner des embryons, et en cas de culture prolongée, des blastocystes.

 

transfert embryo

Le transfert embryonnaire a lieu entre 2 et 6 jours après la ponction folliculaire. L’heure et le jour du transfert vous seront communiqués par le laboratoire. Le nombre d’embryon à transférer est décidé par le gynécologue au préalable (un seul embryon dans la grande majorité des cas).

Le transfert embryonnaire est un geste simple réalisé par le gynécologue. Sous contrôle échographique, le gynécologue conduit un cathéter contenant l’embryon à travers le col utérin et le dépose directement dans la cavité utérine.

 

Le Transfert d’Embryon Congelé (TEC)

TEC
Lors d’une tentative de FIV, les embryons non transférés présentant des critères de morphologie satisfaisante sont congelés par une technique de vitrification (congélation ultra-rapide) et cryoconservés (dans l’azote liquide à – 196°C) afin de les transférer ultérieurement.

Une préparation de l’endomètre doit se faire au préalable, soit sur un cycle naturel, soit sur un cycle substitué (traitement hormonal).  Dans les deux cas, une surveillance échographique et biologique est nécessaire afin de déterminer le meilleur moment pour le transfert.

Le jour du transfert, la présence des deux membres du couple est impérative. Le transfert embryonnaire est réalisé par le gynécologue, sous contrôle échographique, à l’aide d’un cathéter contenant l’embryon, qui sera déposé directement dans la cavité utérine. 

Tous les embryons congelés devront être transférés avant de débuter une nouvelle tentative de FIV. 

 

En images

Découvrez les techniques de procréation médicalement assistées, expliquées par les professionnels du Centre.

Cliquez-ici