Historique

Les cliniques du Diaconat-Roosevelt et du Diaconat-Fonderie sont deux institutions mulhousiennes créées au 19ème siècle par les œuvres de charité chrétiennes.

À cette époque, la ville connaît un accroissement de la population sans précédent grâce à l’essor des activités industrielles. Le nombre d’habitant ne cesse de croître. Pour la plupart ouvriers, les Mulhousiens sont de plus en plus nombreux à vivre dans des conditions d'extrême pauvreté.

La Clinique du Diaconat-Roosevelt

Jusqu’à la fin du 20ème siècle, l’histoire de la Clinique du Diaconat-Roosevelt et de la Fondation de la maison du Diaconat de Mulhouse se confondent puisque cet établissement est la première « maison de santé » créée par la Fondation.

C'est en 1861 que fut ouverte la maison de santé du Diaconat, avec une capacité d’accueil de 26 malades.

En 1904 le Comité prend la résolution d'agrandir et de perfectionner les services de pensionnaires et de malades du Diaconat ; en effet ces services ne répondaient plus aux exigences modernes, et les demandes d'admissions auxquelles on ne pouvait donner suite, faute de place, devenaient plus fréquentes. C’est le début d’une succession d’extensions devant donner au Diaconat-Roosevelt sa configuration actuelle :

  • 1953 : Création du laboratoire de biologie médicale
  • 1985 : Création d'un service de soins continus médico-chirurgicaux
  • 1989 : Création d'un service de médecine cardiologique comprenant un service de réanimation médicale polyvalente, initiative conjointe de notre fondation et du regretté Lucien Dreyfus, réalisée avec le concours de la fondation qui porte son nom. Ce service est aujourd’hui installé au Diaconat-Fonderie
  • 1994 : Création du service de médecine nucléaire
  • 1998 : Ouverture de l’unique centre de Fécondation In Vitro du Haut-Rhin et création du service SOS Mains
  • 1999 : Création d'un bâtiment médico-technique et d'hospitalisation d'une superficie de 8 000 m² et restructuration et rénovation de l'existant d'une superficie de 7 000 m².
  • 2007 : Inauguration du pôle de sénologie
  • 2009 : Ouverture du centre de préparation à la naissance et à la parentalité (CPNP)
  • 2011 : Création du Pôle Sanitaire Privé Mulhousien (PSPM)
  • 2013 : Création d’un plateau entièrement dédié à l’endoscopie digestive
  • 2014 : Acquisition du robot de chirurgie Da Vinci et du scanner O-Arm et extension du service de médecine nucléaire.
  • 2015 : Acquisition d'un scanner O-ARM, couplé à un système de navigation pour la neurochirurgie
  • 2017 : Début des travaux de rénovation hôtelière

La Clinique du Diaconat-Fonderie

Afin de venir en aide aux pauvres et aux indigents, Mère Alphonse Marie Eppinger, qui a fondé en 1849 la Congrégation des Soeurs du Très Saint Sauveur, décide en 1853, de s'installer à Mulhouse avec quelques soeurs pour s'occuper des personnes pauvres et malades à domicile.

En 1856, pour répondre à une demande importante de prise en charge, une maison est achetée rue du Bourg. Elle accueillera dans un premier temps des enfants orphelins, des jeunes filles ouvrières ou domestiques et peu à peu des malades pauvres.

L'établissement, que les Mulhousiens dénommèrent pendant longtemps le Klösterle (petit couvent), se spécialise dans l'accueil et le soin des malades pour devenir, en 1934, la clinique Saint-Sauveur.

Le bâtiment de la rue du Bourg devenu trop petit, une nouvelle clinique est construite, à 300 mètres à peine de l'ancienne. Elle est inaugurée le 7 octobre 1995. Cette nouvelle construction permet de proposer aux patients une offre de soins à la pointe de la modernité :

  • 2011 : Rachat de l’établissement par la Fondation de la maison du Diaconat de Mulhouse
  • 2012 : Installation de la cardiologie du Diaconat
  • 2013 : Ouverture du service de néonatalité
  • 2014 : Création du pôle sport et santé
  • 2015 : Inauguration du pôle d'ophtalmologie
  • 2017 : Création d'une consultation de micro-nutrition